Menu principal
L'info des cétacés
Actualités
Classification
Les Oiseaux Pélagiques
Galeries Photos
Galerie vidéos de baleines et dauphins
Baleine
Forum
Cadeaux
Annuaire de sites
Glossaire
Guide du Whale Watching
Devenez Observateurs des Pertuis
Stages découverte des baleines 2010
Galeries photos Baleines insolites
Actualités Ushuaïa Nature
Nous contacter
Nos Partenaires

Ushuaia

 

 

 


LPO Aquitaine

Publicité Google
La météo du jour
Personnalisez vos prévisions météo à 10 jours pour la ville de votre choix Pour consulter la météo de la ville de votre choix, rien de plus simple, inscrivez vous ici.
Si cela est déjà fait, identifiez vous dans l'espace dédié en bas à gauche de cette page.
Une fois identifié, cliquez sur "prévisions météo à dix jours", et une fois rendus dans la page météo, sur "choisir son propre lieu".
Vous pourrez alors faire le choix de votre ville et bénéficierez ainsi en permanence des prévisions à 10 jours pour votre ville préférée.
Temp.: °
Resenti: °
Humidité: %
Vitesse:  
Direction: °
Pression:  
Prévision météo à 10 jours
Mis à disposition par: 
Zone membre





Mot de passe oublié ?
Pas encore de compte ? Enregistrez-vous
L'info des cétacés arrow Les Oiseaux Pélagiques arrow Les espèces fréquemment observées arrow Phalarope a bec large Phalaropus fulicarius arrow Les Oiseaux Pélagiques arrow Les espèces fréquemment observées 
 


Phalarope a bec large Phalaropus fulicarius

Suggérer par mail
Écrit par Eric GARLETTI   
04-07-2010

Note 1.7/5 (22 votes)

Phalarope à bec large – Phalaropus fulicarius

Famille : Scolopacidés
Nom vernaculaire : Phalarope à bec large
Nom scientifique : Phalaropus fulicarius
SPAIN : Falaropo Picogrueso – GB : Grey Phalarope
Longueur : 20 – 22 cm
Envergure : 36 – 41 cm
Poids : 37 – 77 g
Nourriture : invertébrés pris à la surface de la mer.
Habitat : Pélagique, fréquente la haute mer et niche sur les côtes de l’Arctique.

 Un Phalarope à bec large adulte en plumage internuptial et un en plumage de premier hiver (vidéo de Antoine Cubaixo).

 

Les phalaropes sont des limicoles (groupe rassemblant les petits échassiers) aux mœurs originales. Ils sont parfaitement adaptés au milieu aquatique. Les deux espèces européennes, le Phalarope à bec large et le Phalarope à bec étroit, sont marines et ne reviennent à terre que pour nicher. Les phalaropes nagent fort bien, comme le ferait une mouette ou un canard, et se nourrissent d’invertébrés « picorés » à la surface de l’eau. Ils sont de petite taille, environ comme un merle. Autre originalité, chez les phalaropes, le rôle des sexes est inversé. Ainsi, ce sont les femelles qui revêtent le plumage le plus coloré lors de la période de reproduction, et ce sont elles qui s’affrontent pour obtenir les faveurs des mâles. Elles pondent, mais ce sont les mâles qui assurent la couvaison.
Le Phalarope à bec large est blanc dessous et gris uni dessus en hiver. Le long bec est alors noir. Le front est blanc, mais l’arrière et les côtés de la tête sont noirs. Le plumage nuptial, revêtu lors de la période de reproduction, est beaucoup plus coloré, avec notamment les parties inférieures rouge brique. Le jeune ressemble à l’adulte en hiver, mais avec les parties supérieures plus sombres. Le Phalarope à bec large niche dans le Grand Nord, en Islande et en Arctique. Il hiverne en pleine mer dans l’océan Atlantique, après une longue migration en mer vers le sud. C’est lors de ces trajets migratoires qu’il s’observe depuis les côtes européennes. Les tempêtes poussent parfois l’espèce vers le continent, entraînant quelques individus sur le littoral voire même sur une pièce d’eau de l’intérieur des terres.

Observation dans le golfe de Gascogne :
Le Phalarope à bec large fréquente le golfe de Gascogne en période de migration. La descente, à l’automne, est le meilleur moment pour observer l’espèce. Les contacts se concentrent de septembre à novembre, avec parfois des attardés jusqu’en janvier. La remontée printanière donne lieu à un nombre moins important d’observations. Elle a lieu surtout en avril. L’identification en mer des deux phalaropes européens, le « Bec large » et le « Bec étroit », est extrêmement délicate. Cependant, la très grande majorité des phalaropes identifiés dans le golfe de Gascogne sont des Phalaropes à bec large. En effet, le Phalarope à bec étroit migre au-dessus de l’Europe pour gagner ses quartiers d’hiver situé dans l’océan Indien, à la différence du Phalarope à bec large.

 
< Précédent   Suivant >
 
 
Publicité
Derniers articles
Articles les plus lus
Quelques sites à voir
Traffic Manager
Atypic presse
Vetement de mer
 
 
© 2018 L'info des cétacés
Joomla! est un logiciel libre distribué sous licence GNU/GPL.