Menu principal
L'info des cétacés
Actualités
Classification
Les Oiseaux Pélagiques
Galeries Photos
Galerie vidéos de baleines et dauphins
Baleine
Forum
Cadeaux
Annuaire de sites
Glossaire
Guide du Whale Watching
Devenez Observateurs des Pertuis
Stages découverte des baleines 2010
Galeries photos Baleines insolites
Actualités Ushuaïa Nature
Nous contacter
Nos Partenaires

Ushuaia

 

 

 


LPO Aquitaine

Publicité Google
La météo du jour
Personnalisez vos prévisions météo à 10 jours pour la ville de votre choix Pour consulter la météo de la ville de votre choix, rien de plus simple, inscrivez vous ici.
Si cela est déjà fait, identifiez vous dans l'espace dédié en bas à gauche de cette page.
Une fois identifié, cliquez sur "prévisions météo à dix jours", et une fois rendus dans la page météo, sur "choisir son propre lieu".
Vous pourrez alors faire le choix de votre ville et bénéficierez ainsi en permanence des prévisions à 10 jours pour votre ville préférée.
Temp.: °
Resenti: °
Humidité: %
Vitesse:  
Direction: °
Pression:  
Prévision météo à 10 jours
Mis à disposition par: 
Zone membre





Mot de passe oublié ?
Pas encore de compte ? Enregistrez-vous
L'info des cétacés arrow Les Oiseaux Pélagiques arrow Les espèces fréquemment observées arrow Oceanite culblanc Oceanodroma leucorhoa arrow Les Oiseaux Pélagiques arrow Les espèces fréquemment observées 
 


Oceanite culblanc Oceanodroma leucorhoa

Suggérer par mail
Écrit par Eric GARLETTI   
04-07-2010

Note 1.9/5 (18 votes)

Océanite culblanc – Oceanodroma leucorhoa

Famille : Hydrobatidés
Nom vernaculaire : Océanite culblanc
Nom scientifique : Oceanodroma leucorhoa
SPAIN : Paino Boreal – GB : Leach’s Storm-petrel
Longueur : 18 – 21 cm
Envergure : 43 – 48 cm
Poids : 41 à 55 g
Nourriture : petits poissons et autres animaux marins, déchets organiques.
Longévité : > 10 ans
Habitat : pélagique, fréquente la haute mer et niche sur des côtes rocheuses.

Nettement plus grand que l’Océanite tempête, l’Océanite culblanc a de longues ailes et une queue fourchue. C’est, lui aussi, un oiseau globalement noir, avec un croupion blanc partagé par une bande médiane grise. Le dessus des ailes est traversé par une bande plus claire. Le dessous des ailes est uniformément sombre, à la différence de l’Océanite tempête. Le vol est également différent, avec plus de planés, de vols glissés, mais aussi de brusques changements de direction. Il est nettement moins « papillonnant ».
L’Océanite culblanc se reproduit dans l’Atlantique Nord et le Pacifique Nord. Les populations atlantiques les plus abondantes nichent sur les côtes canadiennes. L’espèce niche également au nord de l’Europe, de l’Islande à la Norvège. Ces populations atlantiques sont migratrices, et passent l’hiver au large des côtes du Brésil, de l’Afrique de l’Ouest et jusqu’à l’Afrique australe. Cette espèce se nourrit de plancton, de déchets organiques, de mollusques céphalopodes et de petits poissons attrapés en surface.

Observation dans le golfe de Gascogne :
L’Océanite culblanc fréquente le golfe de Gascogne surtout en période de migration. La majeure partie des observations a lieu lors de la migration postnuptiale (après la saison de reproduction), d’août à décembre. Les fortes tempêtes automnales ramènent parfois des individus sur les côtes, de quelques-uns à plusieurs centaines selon la violence des vents. Cette espèce ne suit pas les bateaux en mer.

 
< Précédent   Suivant >
 
 
Publicité
Derniers articles
Articles les plus lus
Quelques sites à voir
Traffic Manager
Atypic presse
Vetement de mer
 
 
© 2018 L'info des cétacés
Joomla! est un logiciel libre distribué sous licence GNU/GPL.