Recherche par tag : Les Actualités, Une baleine franche de plus de 130 ans, voies navigables, baleines, CBI, Commission Baleinière Internationale, petits rorquals, baleines franches, baleines à bosses, Vidéos d'Orque, Epaulard, Baleine tueuse, Orcinus orca, Baleine, Rorqual de minke, petit rorqual, globicéphale, échouage, baleine franche, Echouage


Rapide résume sur le réchauffement climatique
Écrit par Eric GARLETTI   
28-03-2010

Note 2.4/5 (52 votes)

poster rechauffement climatique La France est une des grandes nations maritimes du globe. Le changement climatique, caractérisé par une élévation du niveau de la mer et de la température aura des conséquences considérables sur les zones côtières et les océans. Les constructions et aménagements côtiers seront mis à l’épreuve. La dynamique des courants côtiers pourra être modifiée, avec des conséquences le plus souvent négatives pour les plages. La plupart des poissons ont besoin d’un ensemble précis de conditions environnementales pour connaître une croissance optimale, se reproduire et survivre. Si la répartition des espèces marines est modifiée, ces transformations demanderont une adaptation de l’industrie de la pêche.

Quelques observations sur des changements du milieu marin

L’augmentation du niveau de la mer d’une quinzaine de centimètres au cours du siècle dernier n’est pas suffisante pour provoquer des conséquences visibles. Cette éléva tion va cependant s’accen tuer et ses conséquences seront encore aggravées si les tempêtes deviennent plus fréquentes ou plus intenses. Les zones dunaires, les deltas, les lidos, les lagunes et les ouvrages côtiers seront alors menacés. Des changements du peuplement de pois sons dans le Golfe de Gascogne et la Garonne sont observés depuis les trois dernières décennies, déséquilibrant la chaîne alimentaire. Les résultats de la pêche à la sardine et au hareng sont semble-t-il liés à la variabilité des équilibres atmosphériques sur l'Atlantique Nord. Ces quinze dernières années, un blocage de l'arrivée des masses d'air froid sibériennes a défavorisé la présence du hareng et de la morue. L’augmentation de la température de surface en Méditerranée pourrait être une signature du réchauffement climatique et favorise le maintien d’espèces tropicales invasives. Le déficit en eau douce et l'augmentation de la salinité dans certaines parties du bassin méditerranéen semblent être liés à la diminution des précipitations qui devrait s’amplifier au courant du 21ème siècle.

Comment s’adapter ?

La protection et l’aménagement du littoral doivent être conçus sur le long terme. Les mesures de protection (loi Littoral) peuvent contribuer à conserver des zones tampon entre la côte menacée d’érosion et les constructions. La protection de l’environnement présent contribue à la protection du patrimoine bâti demain. La surpêche et la pollution affectent bien sûr les populations de poissons et les interactions entre espèces. Cependant, le secteur des pêches peut s’adapter au changement climatique en s’appuyant pour cela sur les chercheurs dans le domaine de l’écologie et de l’évolution des écosystèmes marins.

pdf le rechauffement climatique 28/03/2010,16:59 506.59 Kb
(Source : Ministère de l'Ecologie, de l'Energie, du Développement durable et de la mer. En charge des Technologies vertes et des Négociations sur le climat.)